Devenir Arbitre WPF

de Pankido

Arbitre National (A-1)

GENERALITES SUR LA FORMATION DES ARBITRES DE PANKIDO WPF

 

La W.P.F. a mis en place trois niveaux d'Arbitrage correspondant à trois Titres et trois Diplômes différents :  

Arbitre 1 ou Arbitre National : le titulaire officie lors de compétitions de niveau national ou inférieur (exemple : Coupes de France de Pankido).  

Arbitre 2 ou Arbitre International : le titulaire officie lors de compétitions de niveau international ou inférieur (exemple : World Pankido Championships).

Arbitre 3 ou Arbitre des Golden Belts : le titulaire officie lors des Golden Belts Fighting Championships, au trois niveaux de cette compétition (Regular, European et World).

Les conditions ci-dessous s'appliquent aux trois niveaux d'Arbitrage.

 

Note : un Contrat de Formation d’Arbitre de Pankido lie le Stagiaire et la Commission. Ce Contrat précise notamment les droits et obligations du Stagiaire.

 

1. Le contexte

La situation du Pankido et de ses compétitions justifie la mise en place d’une Formation d’Arbitres. Il s’agit ici d’une Formation organisée par la Commission Formation et Arbitrage de la World Pankido Federation. La Formation et les contrôles des connaissances sont assurés par la Commission et font intervenir le Président de la W.P.F. assisté d’Arbitres.

 

2. Les objectifs

Il s’agit de former des intervenants capables d’encadrer efficacement les compétitions de Pankido, en proposant un arbitrage de qualité, propre à assurer notamment :

- La sécurité des compétiteurs.

- Une évaluation juste des techniques et des actions des combattants.

- Une compréhension claire des décisions, autant pour les combattants que pour le public.

 

Note : la multiplication du nombre d’Arbitres va de paire avec l’évolution générale du Pankido, et cette multiplication est l’une des conditions du développement des projets de la W.P.F. (augmentation du nombre de pratiquants, augmentation du nombre des compétitions, etc.).

 

3. Les moyens

Les moyens mis en place pour assurer la Formation des Arbitres de Pankido sont ceux mis à disposition par la Commission Formation et Arbitrage.

 

- Moyens humains :

Trois formateurs au minimum pour chaque session, dont le Président de la W.P.F.

Formateur 1 (le Président W.P.F.), chargé de l’U.C.1.

Formateur 2 (un Arbitre, 1er Dan minimum), chargé de l’U.C.2.

Formateur 3 (un Arbitre, 1er Dan minimum), chargé de l’U.C.3.

La Formation dans les trois U.C., ainsi que les contrôles des connaissances, se font en présence et sous le contrôle du Président de la W.P.F..

 

Note : pour l’évaluation de l’U.C.3 (voir plus loin), la Commission fera appel à plusieurs pratiquants d’un niveau minimum de 1er kyû qui effectueront les simulations des diverses situations de combat.

 

- Moyens techniques :

Une salle de cours équipée pour recevoir une quinzaine de personnes (chaises, tables, tableaux, etc.).

Une salle d’entraînement équipée d’un tatami pour les exercices pratiques en situation.

 

- Moyens financiers :

Frais d’engagement de chaque stagiaire.

Aides de la Commission.

 

4. Les pré-requis pour accéder à la Formation

- Etre âgé de 18 ans minimum au jour de la dernière épreuve du contrôle continu des connaissances.

- Etre 1er Dan de Pankido.

- Etre titulaire du Diplôme d'Arbitre 1 (pour les candidats au Diplôme d'Arbitre 2).

- Etre titulaire du Diplôme d'Arbitre 2 (pour les candidats au Diplôme d'Arbitre 3).

5. La durée

La durée totale de la Formation est de douze (12) heures, réparties en trois modules de quatre heures.

 

6. Conditions de mises en place de la Formation

- La Formation d’Arbitre de Pankido est mise en place par la Commission pour un minimum de cinq (5) Stagiaires et un maximum de dix (10) Stagiaires par session.

- Accord du Président de la W.P.F.

- Vérification des compétences et disponibilités des formateurs.

- Rédaction et validation du Contrat de Formation.

 

Note : lorsque la Formation commence, sont donc réunies dans la salle les personnes suivantes :

- Les Formateurs : au nombre de 3 : le Président de la W.P.F. et deux Assistants.

- Les Stagiaires : au moins 5 au plus 10.

 

7. Le contenu

 

- U.C. 1 : Histoire et philosophie du Pankido - 4 heures.

- U.C. 2 : Règlements des compétitions - 4 heures.

- U.C. 3 : Mises en situations pratiques - 4 heures.

 

Note : aux 12 heures de Formation, il faut ajouter la durée des contrôles des connaissances (4 heures 30) et la Participation à une compétition de Pankido.

 

8. Certification

Le diplôme obtenu est un Diplôme d’Arbitre de Pankido. Son titulaire officie en tant qu’Arbitre Central de combat, dans les compétitions de Pankido. Il agit en toute autonomie, est seul responsable de ses décisions bien que son action reste globalement subordonnée à l’autorité de l’Arbitre Suprême de la compétition.

 

9. Évaluation

C’est le principe du Contrôle Continu des Connaissances qui a été retenu car il demeure en accord avec la philosophie générale du Pankido.

Détails de l’évaluation :

 

U.C. 1 (Histoire et philosophie du Pankido) / contrôle écrit (2 heures) Exemples de sujets :

- Expliquer la philosophie générale du combat sportif dans le Pankido, en vous appuyant sur l’histoire de la discipline et les règles d’arbitrage.

- Précisez les différences fondamentales, à travers des exemples techniques, existant entre le combat sportif de Pankido et le combat sportif d'une autre discipline (Karaté, Kung-fu, Taekwondo, etc.).

Critères de jugement :

- Connaissances.

- Structuration de la pensée et plan du devoir.

- Clarté et simplicité dans l’expression écrite.

- Lisibilité du texte manuscrit.

Notation : Acquis / Non acquis / En voie d’acquisition.

 

U.C. 2 (Règlements des compétitions) / contrôle écrit (2 heures)  Exemples de sujets :

- Dressez la liste des techniques autorisées et celle des techniques interdites en combat sportif de Pankido, puis, en prenant quelques exemples, justifiez le bien-fondé du Règlement.

- Le rôle de l’Arbitre Central avant, pendant et après le combat.

Critères de jugement :

- Connaissances.

- Clarté et simplicité dans l’expression écrite.

- Lisibilité du texte manuscrit.

Notation : Acquis / Non acquis / En voie d’acquisition.

 

U.C. 3 (Mises en situations pratiques) / 30 minutes

Le candidat est mis en situation d’arbitrer un combat (simulé) dans lequel apparaissent toutes les situations qui peuvent survenir lors d’une compétition réelle.

Critères de jugement :

- Capacité à identifier et à analyser les situations.

- Rapidité, clarté et assurance dans les actions et les prises de décisions.

- Capacité à communiquer de manière claire avec les combattants, les coaches, la Table d’Arbitrage, l’équipe médicale, les officiels, etc.

- Présentation et comportement physique.

 

Note : il est rappeler au candidat que la sécurité des combattants est la préoccupation majeure de l’Arbitre Central.

 

Notation : Acquis / Non acquis / En voie d’acquisition.

 

10. Validation définitive

Le Diplôme est validé aux conditions suivantes :

- Le candidat doit avoir obtenu la mention « Acquis » dans les trois U.C.

- Le Diplôme est validé à titre définitif à l’issue de la première compétition au cours de laquelle le candidat a officié en tant qu’Arbitre Central.

 

11. Enregistrement et délivrance du Diplôme

Les résultats finaux des évaluations (acquis, non acquis, en voie d’acquisition) sont archivés par la Commission. Les candidats ayant obtenu la mention « Acquis » dans les trois U.C. se voient décerné, à l’issue de la première compétition au cours de laquelle ils ont officié en tant qu’Arbitres Centraux, leur Diplôme d’Arbitre de Pankido signé par le Président de la W.P.F.

 

12. Détails du contenu des Unités Capitalisables

 

- U.C. 1 : Histoire et philosophie du Pankido

1. Origines et évolution du Pankido.

2. Les grandes compétitions de Pankido.

3. Philosophie du Pankido.

4. Philosophie de l’arbitrage.

 

- U.C. 2 : Règlements des compétitions

Les 12 points du Règlement des Compétitions de Pankido :

1. Principe général

2. Tenue des combattants

3. Classement des combattants

4. Durée des combats

5. Catégories de poids

6. Protections anatomiques

7. Techniques autorisées

8. Techniques et actes interdits

9. Décisions

10. Pénalités

11. Compétitions par équipes

12. Juges et Arbitres

Annexe 1 : l’aire de combat

Annexe 2 : les coaches

 

- U.C. 3 : Mises en situations pratiques

Toutes les situations de combat sont envisagées.

La Formation insiste en particulier sur le comportement du candidat dans les cas suivants :

- Un combattant reçoit un coup régulier qui le met hors combat.

- Un combattant est soumis de manière régulière par une clé ou un étranglement.

- Un combattant se trouve dans l’incapacité de poursuivre le combat dans des conditions normales.

- Un combattant sort de l’aire de combat.

- Un combattant effectue une technique ou un acte interdits.

 

 

REFLEXIONS SUR L' ARBITRAGE EN PANKIDO

 

Au sein de la World Pankido Federation, la Commission Formation et Arbitrage a étudié les besoins, les demandes et la faisabilité sur le terrain, afin de proposer une Formation de qualité qui dépasse les simples compétences techniques nécessaires à un arbitrage de base.

 

L’Unité Capitalisable 1, par exemple, intitulée Histoire et Philosophie du Pankido, traduit bien la volonté des responsables de transmettre aussi, et peut-être avant tout, un certain nombre de valeurs morales.

 

L’idée directrice est qu’un arbitrage correct n’est pas seulement l’expression d’une connaissance parfaite des règles techniques du combat ; il nécessite une compréhension élargie de ce qu’est un Art Martial, de ce qu’est une compétition sportive, ainsi que le respect du phénomène humain engagé dans l’action.

De ce point de vue, l’Arbitre est un modèle.

Les combattants doivent avoir confiance en lui, car il est non seulement celui qui garanti la décision juste à l’issue du combat, mais il est aussi celui qui doit préserver l’intégrité physique des participants en prévenant tout débordement éventuel.

 

Le public, quant à lui, doit voir en l’Arbitre l’acteur indispensable par lequel la compétition est rendue possible et là encore, tout écart en matière de conduite conduirait à une dépréciation de la compétition elle-même et de la discipline pratiquée.

 

Le titulaire du Diplôme d’Arbitre de Pankido n’est donc pas un simple technicien de l’arbitrage. Lorsqu’il est en situation, il incarne une rigueur éthique et philosophique qui justifie la rudesse des combats, dans le respect de valeurs morales universellement reconnues.

© 2015 by Patrick Lombardo. created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now