Les 12 Règles du Dōjō de Pankido

 

Les salles d’entraînement du Pankido sont appelées dōjō, un terme qui rend hommage à la tradition japonaise des Arts Martiaux. Un dôjô de Pankido est configuré de manière traditionnelle, orienté si possible d’est en ouest, dans la longueur du rectangle, et la notion même de dôjô renvoie à une autre notion, fondamentale, celle d’étiquette.

 

L’étiquette du Pankido

Dans le Pankido, l’étiquette revêt une importance particulière. Elle concerne notamment la manière de se comporter durant un cours, mais aussi lors d’une compétition, d’une démonstration ou de toute autre activité.

Une attention particulière est portée sur la tenue vestimentaire et sur un objet qui en est une pièce maîtresse : la ceinture. Celle-ci doit être nouée de façon réglementaire et tout désordre en la matière doit être immédiatement corrigé.

Concernant le comportement à adopter durant l’entraînement, ce comportement est fait de respect, de politesse et de retenue.

Le salut collectif au début et à la fin de chaque cours, ainsi que les saluts entre partenaires en début et fin de chaque exercice sont indispensables et expriment l’une des idées fortes du Pankido : « Sans l’autre, on ne peut pas progresser ».

La manière de s’adresser aux autres membres du dōjō fait également l’objet d’une attention réglementée. Lors des exercices de combat, par exemple, un gradé invite un moins gradé que lui ou un pratiquant de grade équivalent, mais ne peut inviter un adepte plus gradé que lui.

Dans l’enceinte même du dōjō, les cris intempestifs, les débordements en tous genres, les attitudes hasardeuses et les comportements chaotiques ne peuvent trouver leur place.

 

Les 12 Règles du Dōjō

 

Les activités d’un Dōjō de Pankido sont donc régies par des Règles strictes établies par le maître des lieux. Celles présentées ici sont celles de l’Institut Pandokan (Dōjō Central du Pankido). Elles représentent une synthèse applicable dans tous les Dōjō affiliés à la World Pankido Federation.

 

1. Respecter les horaires d’entraînements. Ne pas déranger le cours.

 

2. Effectuer le salut traditionnel debout en entrant et en sortant de la salle ; et avant et après les exercices avec partenaires.

 

3. Marcher pieds nus sur le parquet ou le tatami (jamais avec des chaussures).

 

4. Porter la tenue officielle du Pankido : pantalon blanc, veste noire et ceinture rouge. La ceinture doit être correctement nouée et munie des barrettes correspondant au grade du pratiquant.

 

5. Veiller à ce que la tenue soit dans un état correct de propreté et de solidité.

 

6. Ne porter sur soi aucun bijou ni objet dangereux.

 

7. Ne pas consommer d’aliments sur la surface d’entraînement.

 

8. Respecter la hiérarchie et les gradés.

 

9. Accueillir les débutants avec bienveillance.

 

10. Ne jamais blesser le partenaire.

 

11. Ne pas chercher à vaincre à tous prix le partenaire. Chercher à progresser en technique et en sensations de combat.

 

12. Respecter le Dōjō : nettoyer, ne pas mettre de désordre.

© 2015 by Patrick Lombardo. created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now